Chrono-graphies

Le temps, partout présent, tourne et passe.

Comment le percevons-nous ? Comme une roue qui nous poursuit depuis l'enfance ? Comme l'ordonnateur d'une longue garde à vue ? Pareil à de l'eau qui s'écoule ? 

Le temps comme les trompeuses aiguilles des horloges feignant le répit ? Ou comme des balises surréelles, des jalons  infiniment ressassés nous laissant nus et sans défense ?

Pouvoir de la photographie : quelques "instants - tannés" seraient-ils à même de  figurer ce désarroi monochrome, peurs blanches et  noires angoisses, devant le temps  qui  inexorablement défile ?