Haïkus-graphies

Cinq - Sept - Cinq

Ainsi se comptent les pieds des trois vers des haïkus japonais.

Ces petits poèmes évoquent l'avancement des saisons, l'évanescence des choses,

une marche du temps au dénouement parfois  rude, paradoxal.

Ce sont ces intentions poétiques dont s'inspirent ces haïkus-graphies.

Et c'est verticalement, avec le même agencement  5-7-5,  qu'elles se partagent la surface.

 Cette série de neuf haïkus-graphies  a pour thème :

Vient l'automne amer           Retours et  délaissements        Ferment les espaces