L'atelier de Fernand

Comme un voleur d’images, je fais grincer la porte.

Une lumière vague déporte les ombres.

Les carreaux sont mangés par le lierre, par les lits d’araignées.

C’est l’atelier abandonné de Fernand.

Photographier l’odeur des copeaux, la poussière au repos, le fourmillement des poutres, le long repos des vieux outils.